mardi 3 février 2015

Adèle et Hadrien, la rencontre






Plus rien d’importance depuis cette fille sur une chaise verte du jardin du Luxembourg, voiliers miniatures et lecture de poche. Instinctivement, je pas vers elle et lui paroles futiles. Le soleil d’abord, la chaleur ensuite. McEwan enfin.

 

Elle me réponses courtes, elle se mèche de cheveux châtains et fins derrière l’oreille. Elle se surprise puis me spontanément. « Oui », « bon ». « Sur la plage de Chesil ». 





Je causeries d’autres choses, de musique. D’elle. Je lui proposition d’un café en terrasse, elle acceptation si un thé.

Vert.