vendredi 9 septembre 2016

Y vagabonder en ordre dispersé – Fragment #4

  



                                De biais


L’acte d’écriture s’entame par le jaillissement d’une scène, là-bas
L’esquisse d’une chute, les prémices d’une dispute, l’imminence d’un baiser

La scène avance, se rapproche. Il faut s’écarter du chemin
Faire ce pas de côté légèrement à droite ou discrètement à gauche, observer son profil
Un vélo bleu qui dérape
Des voix de colère, une main qui démêle ses cheveux bouclés
La détailler de biais
La regarder se propager et s’en imprégner
Un garçonnet à terre les genoux en sang, les larmes sur les joues d’un vieil homme et une porte qui claque
Ses yeux noirs se ferment sur ces doigts qui effleurent
La scène poursuit sa route, s’éloigne, pour disparaître à l’horizon

L’écrivain peut à présent se mettre au travail


(Illustration par Anthony Chabin)