mardi 11 octobre 2016

Y vagabonder en ordre dispersé – Fragment #10



                                Qui-vive

Le manque
Il pleut

Les deux pieds enlisés, terre argileuse
S’efforcer de retirer une jambe, rien à faire, le sol gorgé d’eau garde en lui
Tenter de saisir la branche pour abandonner le fossé
Trop haute, rien à faire
Rien à faire, le manque, il pleut
Se tenir embourbé, attendre que le soleil apparaisse
Que sèche la terre, que pousse la branche
Attendre qu’il disparaisse

Le manque
Va passer


(Illustration par Marc Chagall)