D’un cœur léger

D’UN CŒUR LÉGER
Carnet retrouvé du Dormeur du val

Collection Grands fonds
Cheyne éditeur, 2017

Quatrième de couverture par Antonio Werli

Un carnet a été retrouvé, il contient un journal manuscrit daté de l’été 1870. Celui d’un jeune soldat, Vincent, exalté par le tumulte à venir des champs de bataille de Moselle et follement épris de son amour, une jeune femme restée à Paris. Ce soldat est celui-là même que chacun connaît, sous la plume d’Arthur Rimbaud, comme le fameux soldat aux deux trous rouges au côté droit : le Dormeur du val.

Ce nouveau récit de Loïc Demey renoue avec l’écriture inventive et jubilatoire déjà présente dans Je, d’un accident ou d’amour, son premier livre largement salué par le public et la critique (Prix de la SGDL Révélation poésie 2016).

Récit d’une grande liberté poétique, D’un cœur léger emporte le lecteur dans la réalité violente et crue de la guerre contre la Prusse. Ce carnet retrouvé fait entendre une voix vive, il donne pensée à un esprit juste. Vincent, traversé par les événements, les satisfactions et les doutes, fera de cette guerre et de ses rencontres, son chant d’amour. On croira que le carnet existe.